Mon chat fait ses griffes à la maison : comment éviter les mauvaises surprises ?

Quand les chats griffent les meubles, beaucoup de propriétaires pensent qu’il s’agit d’une blague et emploient “la manière forte” comme l’utilisation de sprays de désaccoutumance ou les grondent de façon tout aussi peu claire. Que se cache-t-il derrière cette habitude typique du chat et comment peut-on limiter les effets négatifs sur nos meubles ? Dr Maria Grazia Calore, vétérinaire et experte en comportement animal, nous a aidé à en apprendre davantage.

Griffes et griffures de chat : tout ce qu’il faut savoir

L’ongle du chat grandit constamment “en couches” comme un oignon. C’est pourquoi le félin doit enlever la partie la plus extérieure et la plus ancienne en l’aiguisant.

Le griffoir est donc essentiel pour réaliser cette délicate activité, en ayant deux fonctions principales, respectivement physique et comportementale :

  • Garder des ongles ordonnés : de cette façon, le chat évite que l’ongle ne pénètre dans les doigts ce qui peut être douloureux.
  • Communiquer : Le chat est un animal relationnel, non social, et a besoin de souligner sa présence sur un territoire donné à travers différents signaux, comme le marquage des griffes. Ces gestes sont habituels aussi chez les grands félins et sont réalisés à des points cruciaux : près des endroits où ils dorment ou près de potentiels points d’accès de personnes inconnues comme les portes et les fenêtres. Plus les griffures sont évidentes, plus votre chat domestique se sent en sécurité face à d’éventuelles intrusions externes.

Le griffoir : une solution pour les chats et leurs propriétaires

Nous devons l’accepter : le comportement du marquage par les griffures est parfaitement normal et ne peut être éliminé mais il peut éventuellement s’adresser à des objets ad hoc comme un griffoir.

Il est presque inévitable dans les maisons avec des chats et il doit être acheté par le propriétaire selon la préférence de son chat pour les surfaces horizontales ou verticales de façon à choisir celle qui sera la mieux adaptée.

Le griffoir doit avoir des caractéristiques spécifiques :

  • Stable : il ne doit pas tomber sur le chat ou être traîné.
  • Avoir des dimensions appropriées : le chat doit avoir la possibilité de s’étirer entièrement pour s’affûter.
  • Avoir une place adéquate : c’est préférable s’il est placé près des portes, fenêtres ou près de l’endroit où il dort.

Tous ces détails sont importants si vous voulez vous assurer que votre chat l’utilise.

Si vous souhaitez remplacer son griffoir, n’oubliez pas de ne pas changer immédiatement l’ancien, ce n’est pas très beau pour nous mais très beau de son point de vue. Il est préférable de les mettre côte à côte de façon à ce que le chat les utilise tous les deux avant de jeter l’ancien : de cette façon, vous éviterez que votre chat soit stressé !