Constituants analytiques et composition : comment lire une étiquette

La composition et la liste des constituants analytiques figurent sur les étiquettes des aliments que nous achetons pour nos chiens et souvent, il est difficile de s’y retrouver. Essayons d’y voir clair !

 

«J’ai acheté votre aliment Alternative pour mon chien, mais il contient 50% de viande ! N’est-ce pas trop de protéines?»

Nous recevons souvent des questions de la sorte de la part de consommateurs qui essayent de tirer au clair les nombreuses informations de l’emballage, de ce qu’ils entendent ou lisent atour d’eux. C’est facile de s’y perdre, particulièrement entre les 2 principales listes qui constituent une étiquette : la composition et les constituants analytiques.

  • Composition = ingrédients : elle définit par ordre décroissant tous les ingrédients mis dans la recette, viande, riz, légumes, etc. La liste des ingrédients est importante car elle permet de voir la qualité des matières premières utilisées.
  • Constituants analytiques : cette liste montre l’analyse des nutriments du produit fini, en donnant les taux de protéines, fibres, graisses, etc – c’est un indicateur quantitatif mais pas qualitatif !

 

En pratique, la quantité de viande dans la recette ne signifie pas un apport protéique du même ordre. En lisant l’étiquette d’Alternative Sec, nous lisons la composition (liste des ingrédients « poulet frais 50% ») mais la mesure des constituants analytiques indique la quantité de protéines dans la recette complète (c’est-à-dire en prenant en compte toutes les protéines des autres ingrédients et non seulement celles de la viande fraîche HFC) indique 24% (et non 50%).

La teneur en protéines d’Alternative et Alternative 170 sont parfaitement équilibrées et adaptées pour répondre aux besoins nutritionnels des chiens adultes.

La grande différence comparé à d’autres aliments secs c’est la qualité de la viande fraîche employée, qui est certifiée HFC, c’est à dire issue de la chaine alimentaire humaine.

 

La qualité de la viande a un effet direct sur la digestibilité et l’assimilation des protéines. Un exemple ? Les plumes de poulet: elles sont riches en protéines et, si analysées, elles indiqueraient un très haut pourcentage au niveau des constituants analytiques.

Mais sont-elles digestes ? Quelle est la valeur biologique d’une plume ? Un chien peut-il réellement trouver le montant nécessaire à son bien-être grâce à cette source ? Ou – incapable de digérer cette protéine – elles seront évacuées dans ses excréments ?

Porter attention à la qualité doit-être l’une des premières vérifications.

La revue des caractéristiques nutritionnelles peut intervenir plus tard, une fois que la valeur biologique des ingrédients utilisés a été passée en revue.