Vous êtes déjà inscrit?

Choisissez l’espace qui vous concerne

Merci de sélectionner l’espace qui vous concerne

J’ai un chat / un chien

J’achète des produits Almo Nature et/ou je soutiens la Fondation Capellino

Je suis déjà un partenaire commercial

Je travaille dans un magasin, une clinique vétérinaire et/ou je représente un autre partenaire commercial d'Almo Nature

Vous n'avez pas encore de compte ?

 Utilisez le code que vous avez reçu pour changer votre mot de passe

Entrez le code de vérification que vous avez reçu par email  puis créez un nouveau mot de passe

Réinitialiser le mot de passe

Entrez l’adresse e-mail avec laquelle vous êtes inscrit et nous vous enverrons par e-mail un lien pour réinitialiser votre mot de passe.

You did it!

Password successfully restored

Change temporary password

Votre mot de passe doit contenir au moins 1 chiffre (0 à 9), 1 caractère spécial ($, &, #, @, !, *), 1 majuscule (A - Z), 1 minuscule (a - z)

Biodiversité : les abeilles sauvages risquent l’extinction

Quand nous parlons de la protection de la biodiversité, nous ne pouvons procéder ni par compartiments ni par hiérarchie : la faune et la flore étant une combinaison sine qua non que l’Homme a le devoir de protéger. Malheureusement, certains objectifs ne sont pas suivis par des faits, et aujourd’hui, nous devons faire face à une actualité alarmante : presque 10 abeilles sauvages sur 100 sont menacées d’extinction en Europe.

La sonnette d’alarme de l’IUCN et du STEP

L’urgence sur la problématique de la protection des abeilles sauvages a été mise en lumière auprès du public via une investigation de l’IUCN (Red List of the World Union for the Conservation of Nature) et le projet STEP (Statuts and Trends of European Pollunators), tous deux fondés par la Commission Européenne.
Le rapport résume l’enquête présentée selon différents aspects relatifs à 1965 espèces d’abeilles sauvages vivant en Europe : le statut, la distribution, la tendance de population et les menaces. Le résultat est loin d’être encourageant : 9,2% des abeilles sont menacées d’exctinction, tandis que 5,2% d’entre elles sont considérées comme menacées dans un futur proche.
Un autre détail qui ne peut être négligé : 56,7% des espèces classifiées sont indiquées comme étant en “données insuffisantes” dû au manque d’experts, d’informations et de financement rendant impossible l’acquisition d’informations supplémentaires. Dans la dernière zone inconnue, les abeilles à miel de l’Ouest ont été inclues car aujourd’hui, il est difficile de faire la distinction entre les abeilles “domestiquées” et les abeilles sauvages.

Abeilles, bourdons et pollinisation : facteurs de risque et solution possible

Les bourdons, les guêpes de la famille Apidae méritent une attention particulière car ils sont les principaux architectes de la pollinisation avec les abeilles à miel de l’Ouest. Cette délicate opération est une garantie de la maintenance de la biodiversité – les abeilles contribuent à environ 70% de la pollinisation de toutes les espèces de plantes vivant sur la planètes, fournissant environ 35% de la production alimentaire globale – et la qualité de vie de l’Homme comme des animaux. C’est pourquoi nous devons prendre conscience des différentes menaces envers ces espèces rien que par l’Homme.
Comme souligné par le STEP et l’IUCN, parmi les principales causes de la disparition des abeilles sauvages se trouvent le changement des pratiques agricoles : “par exemple, la production intensive d’ensilage – causant la diminution du foin – est à l’origine des pertes en prairies riches en herbacées et fleurs saisonnières, qui sont des sources importantes pour la pollinisation. De plus, l’utilisation répandue d’insecticides endommage les abeilles sauvages et les herbicides réduisent la disponibilité des fleurs sur lesquelles elles dépendent”.
A cela s’ajoute les changements climatiques, l’étalement urbain et les feux. Quel frein pourrait être utilisé face à une situation déjà défavorable ? Nous pouvons penser à un changement des tendances en agriculture et aujourd’hui, à une attention particulière envers les abeilles sur les zones protégées. Aussi, la prévention et la connaissance du problème doivent être renforcées par des outils qui permettront de mieux étudier ces animaux.

Related posts

Choisissez la façon de vous inscrire

You are alredy subscribed

Bienvenue dans notre communauté!

Notre premier e-mail vient juste de vous être envoyé. Nous espérons qu’il vous plaira.

Encore une chose

We'd be happy to know a bit more about you — to show you more relevant information. Please, answer a few simple questions:

Quel animal ou quels animaux de compagnie avez-vous?

Quel âge ont vos animaux de compagnie?

  • Chien(s)
  • Chat(s)

Où habitez-vous?

Oh, vous avez un chat et un chien! Nous vous aimons déjà :)

Merci de nous avoir rejoints! Passez le bonjour à votre chat de notre part :)

Merci de nous avoir rejoints! Passez le bonjour à votre chien de notre part :)

Nous sommes ravis de vous avoir ici avec nous :) Merci de nous avoir rejoints!

Please, if you have any kind of feedback about Almo Nature products for cats or dogs (or both!), or about the projects of Capellino Foundation, à les partager avec nous. — we are always excited about talking to people who care. Hope to see you here again soon!

Ce site Web utilise des cookies techniques pour faciliter la navigation, des cookies analytiques pour collecter des données globales, des cookies visant à garantir le bon fonctionnement des médias sociaux et des cookies tiers pour offrir des services et des fonctionnalités supplémentaires aux utilisateurs. Si vous souhaitez en savoir plus ou retirer votre consentement à l’intégralité ou à une partie des cookies, veuillez consulter Politique en matière de cookies.

En cliquant sur cette touche, en fermant cette bannière, en faisant défiler la page ou en continuant à naviguer de toute autre manière, vous acceptez l’utilisation de cookies.