Le domaine agricole de Villa Fortuna est implanté dans le Piémont, au sein de la commune italienne de San Salvatore Monferrato, en province d’Alexandrie.

Ces terres, d’une superficie totale de 9,50 ares divisés en 31 parcelles, souffrent depuis des décennies de l’utilisation intensive de produits chimiques (pesticides, désherbants et engrais synthétiques), largement mis à profit dans le système de rotation des cultures de l’agriculture moderne.

Nous avons pu y constater une détérioration importante de la fertilité naturelle du sol, l’absence totale de micro-organismes ainsi qu’un déséquilibre de l’écosystème. Ceci ayant pour effet l’appauvrissement visible de la faune sauvage, impactant entre autres la population d’oiseaux et de chauve-souris, essentiels à la régénération de l’environnement naturel.

Depuis l’acquisition de la propriété en 2017, le terrain est au repos ; seule l’herbe tondue y est laissée pour couvrir et protéger le sol.

Grâce à la mise en place de plusieurs expérimentations, le projet vise à développer un modèle reproductible de production agricole ayant un faible impact environnemental. Nous sommes convaincus que les méthodes de production agroalimentaire ne prenant en compte que la rentabilité du produit final et ne reposant que sur la monoculture facilitée par l’usage d’engrais artificiel, se sont révélées non viables et durables sur le long terme.

C’est pourquoi nous souhaitons apporter notre contribution à la recherche de solutions respectueuses de notre cadre de vie, de l’environnement dans lequel nous vivons.

Comment ?

Nous mettrons à disposition nos terres agricoles et utiliserons nos fonds propres pour l’expérimentation de la pratique de l’agroforesterie, afin de comprendre et mesurer sa faisabilité sur des terrains vallonnés tels que le nôtre. Nous étudierons la combinaison idéale de cultures, en accordant une attention toute particulière aux économies d’eau et d’énergie ainsi qu’aux biomasses. Avec le soutien d’Ernst Gotsch, expert en agroforesterie et en agriculture syntropique, nous développerons les premiers jets de notre modèle de production agricole et préparerons le sol pour les activités agricoles prévues pour les mois d’octobre et de novembre.

Au terme de ces travaux de récupération, le siège de la Fondazione Capellino s’établira dans les bâtiments sis au sein de ces terres.

  • Régénération à des fins d’exploitation : lutter contre la détérioration de la fertilité naturelle des terres agricoles, par l’adoption de techniques de gestion et de maintenance efficaces engendrant des cultures favorables à la biodiversité ;
  • Expérimentation et mise en œuvre de pratiques de production agroforestières ;
  • Augmentation de la biodiversité de la production agro-alimentaires disponible dans la région de Monferrato (Piémont), par la valorisation de l'agriculture locale ;
  • Promouvoir la consommation de produits locaux, en synergie avec les dispositifs de la municipalité de San Salvatore Monferrato à l'égard des travailleurs et des consommateurs ;
  • Coopération avec les universités et le secteur de la recherche afin d’intégrer les nouvelles technologies et suivre l'avancement des projets.
  • Impliquer la communauté universitaire et les experts en la matière pour promouvoir et partager les résultats du projet et sa durabilité à long terme, ainsi que pour collecter des données sur le potentiel productif et économique de l’agroforesterie ;
  • Identifier les systèmes agroforestiers les plus prometteurs et les plus appropriés pour ces terres agricoles, en partageant les techniques de culture et les données du marché pertinentes et importantes pour les agriculteurs ;
  • Contribuer à l’émergence de nouvelles valeurs éthiques et économiques.
Exploitation agricole "Casaria" (Italie)
Autre expérience remarquable : l'agroforesterie

Chênes et lavande, France.
Source : Agforward

Pins et vignes, France.
Source :Agforward

DÉCOUVREZ LES AUTRES PROJETS
A Companion Animal Is For Life
Farmers&Predators
Unisciti a noi
SUIVEZ-NOUS SUR NOS RESEAUX SOCIAUX