Mon chat est stérilisé : que faire ?

Partager sa maison avec un chat stérilisé est une pratique commune pour ceux qui aiment ce félin domestique. Pourtant, le comportement du chat stérilisé aussi bien que les précautions qu’un bon maître doit entreprendre ne sont pas aussi bien connus. C’est pouquoi nous avons fait appel au vétérinaire et expert en nutrition Benedetta Giannini.

Stérilisation des chats mâle et femme

La stérilisation est recommandée aux chats femelles souvent laissées seules à la maison – après quelques mois – pour éviter qu’elle ne donne naissance à des petits chats, bien souvent difficiles à faire adopter. Pour les chats mâles cependant, la pratique est encouragée si le chat vit en appartement pour éviter des marquages territoriaux intempestifs lors de la maturité sexuelle, et éviter ainsi que le canapé, les meubles, les fenêtres et les portes ne soient aspergés par l’urine.
En revanche, si votre chat a accès à l’extérieur, cela pourra vous éviter le marquage mais il sera plus exposé aux dangers. En fait, beaucoup de jeunes chatons inexpérimentés finissent mal lors de leurs premières nuits dehors à traverser la rue au mauvais moment, ou à se batter avec d’autres chats, revenant à la maison avec des morsures, griffures et parfois infecté par des maladies transmises par ses blessures.

Alimenter un chat stérilisé : comment éviter le surpoids ?

Le chat a tendance à sortir à la recherche d’un partenaire, pouvant ainsi parcourir des kilomètres. Son territoire peut s’agrandir, entraînant des bagarres avec d’autres chats mâles. La femelle, de son côté, est à la recherche de la grossesse, l’accouchement et la lactation : dans tous les cas, cela implique une dépense d’énergie considérable. Après la stérilisation, au contraire, le chat tend à réduire au minimum requis son territoire et à rester calmement dans le canapé. Ses besoins caloriques diminuent alors d’environ 30%.

Pendant la journée, il passera son temps à dormir et à s’étirer, il aura encore plus envie de se nourrir car il sait que son maître lui prépare de bons petits plats quand il a faim et cela devient le moment le plus important de sa journée : “je demande et ma gamelle se remplie”. Il est probable que sa demande devienne excessive pouvant causer une tendance à l’obésité. Pour aider votre chat dans cette étape, vous devez en premier lieu utiliser de la nourriture moins grasse comme la nourriture humide. De plus, du fait du pourcentage d’humidité inclue dans cette alimentation plus élevée que dans l’alimentation sèche, cela aura un effet de lest : le chat va se sentir plus rassasié mais avec moins de calories dans le corps.

La nourriture sèche doit seulement contenir (spécifié sur l’étiquette) du gras polyinsaturé, par exemple de l’huile de poulet ou de l’huile de poisson. Prenez garde au saindoux (graisse saturée) ou la graisse non spécifiée sur l’étiquette de votre produit. La nourriture sèche doit être réduite en quantité quotidienne et fractionnée durant la journée. De cette façon, si votre chat est en demande, cela apportera du croquant. Certaines croquettes peuvent être cachées dans des jeux spéciaux de façon à ce que votre chat reste en mouvement. Cela lui fait passer le temps et il mange moins. Il faut également avoir en tête qu’au-dessus d’un certain niveau de gras, le chat ne pas vivre parfaitement bien.

La santé des chats stérilisé : la nutrition est la clé

Lorsque notre chat est stérilisé, vous devez faire attention à la possible formation de petits cailloux dans la vessie. Ceci est dû à la nature du chat : il ne boit pas beaucoup et dort toute la journée, et encore plus après la stérilisation. Moins d’urine sera donc présente dans sa vessie. Cette situation (comme la prise de poids) prédispose à la formation de petits cailloux ou graviers. Il devient alors approprié de disposer des bols d’eau un peu partout dans la maison, changer l’eau souvent au long de la journée afin qu’elle soit toujours fraiche et augmenter la nourriture humide dans son régime alimentaire. Ne vous arrêtez pas aux intitulés “light” ou “pour chats stérilisés”, la chose la plus importante reste les petites attentions à accorder à votre chat et qui restent fondamentales !