Les réponses à vos questions sur l’identification et l’enregistrement de votre compagnon

A la suite de l’article sur notre blog au sujet de l’importance de l’identification et de l’enregistrement d’un animal de compagnie (I&R), nous avons décidé d’interviewer le Dr Sven Huether, expert en identification électronique des animaux, pour qu’il réponde aux questions les plus fréquemment posées au sujet de l’I&R.

Qu’est-ce qu’un transpondeur et à quoi cela sert-il?

Un transpondeur est un dispositif inséré sous la peau de l’animal, renfermant la puce électronique, véritable carte d’identité qui contient le numéro d’identification de l’animal, et une antenne servant à recevoir les ondes radios. Il se présente sous la forme d’un petit cylindre de 1 mm de diamètre pour 3 à 4 mm de long environ et contient un code unique de 15 chiffres qui identifie votre animal : 3 chiffres pour le code du pays (250 pour la France), 2 chiffres pour l’espèce (26 pour les chiens et chats), 2 chiffres pour le code du fabricant de la puce et 8 chiffres pour le numéro d’identification spécifique à l’animal.

Le transpondeur est protégé par une paroi en Bioglass (littéralement verre biologique), qui est placé sous la peau de l’animal, sur son dos ou à l’arrière de son cou, souvent sur le côté gauche. L’intervention, effectuée par votre vétérinaire, est rapide et sans douleur pour l’animal Il faut environ trois semaines pour que les tissus se referment autour de l’implant et que celui-ci soit définitivement en place. Votre animal est alors identifié.

Quel est l’âge idéal d’un chien ou d’un chat pour recevoir cet implant?

Ce n’est pas tant une question d’âge que de poids. Si vous le souhaitiez, vous pourriez même le faire faire dès la naissance de votre compagnon. Toutefois, le moment le plus adapté pourrait être la première fois que vous le faîtes vacciner chez votre vétérinaire. Le plus important est de garder à l’esprit que l’implant a besoin d’environ 3 semaines avant d’être définitivement en place ; il est donc impératif de s’assurer que votre animal reste au calme pendant cette période de cicatrisation.

Une fois votre animal identifié, vous pouvez l’enregistrer sur la plateforme Europetnet, afin qu’il apparaisse sur les registres partout en Europe et qu’il soit protégé, même au-delà de nos frontières. Vous pouvez également télécharger l’application Filalapat, l’application officielle dédiée aux animaux vus, perdus, trouvés.

  • Le numéro de la puce électronique, en d’autres termes le
    numéro d’identification de mon animal, peut être lu en
    scannant sa peau. Comment ça marche ?

Le transpondeur portant la puce électronique utilise la technologie d’identification par radiofréquence (RFID), ce qui signifie qu’il utilise des ondes radio pour transmettre des informations. Cette technologie stocke les données sur la puce électronique et utilise la force électromagnétique pour communiquer les informations enregistrées à un lecteur capable de la détecter et de l’interpréter. Lorsque le lecteur est maintenu à proximité du transpondeur, il est capable de le détecter et de récupérer les données. Cette technologie ne contient aucun système magnétique ou électrique qui pourrait nuire à la santé de votre compagnon.

L’implant contenant la puce électronique peut être lu grâce au système appelé la « radio-identification », le plus souvent désignée par le sigle RFID. Cela signifie que le transpondeur utilise les ondes radios pour transmettre les informations au lecteur. Cette technologie stocke les données d’identification sur la puce électronique et utilise les ondes électromagnétiques pour envoyer les informations contenues vers un appareil capable d’interpréter ces données. Les vétérinaires sont équipés de ce lecteur spécifique. 

 

Tous les cabinets vétérinaires possèdent au moins un lecteur de puce.

 

  • Est-ce que cette puce électronique est conçue pour durer toute la vie de l’animal ?

Après la pose de l’implant, votre vétérinaire va enregistrer votre animal dans un fichier appelé I-CAD. Le numéro de la puce électronique est enregistré dans une base de données qui prouve non seulement l’identité de l’animal mais également vous identifie comme son propriétaire légal. Les données enregistrées sur la puce (numéro d’identification) ne peuvent plus être modifiées, mais les informations d’enregistrement contenues dans la base de données, telles que le changement d’adresse, etc. le peuvent, via votre espace personnel dans I-CAD, dans l’onglet « détenteur ».
Et oui, une fois que le transpondeur est attaché au tissu de l’animal, il y restera toute sa vie.

  • Est-ce que cette technique d’identification par implant de puce électronique est amené à être développé ou changé dans les années à venir ?

Je ne m’attends pas à de grandes améliorations dans les années à venir mais une discussion est en cours concernant la standardisation d’une technologie permettant d’inclure plus de données dans la puce électronique comme le sexe de l’animal, sa date de naissance etc…

  • Les transpondeurs sont fabriqués par différentes sociétés. Comment les propriétaires de chats ou de chiens peuvent-ils s’assurer que leur vétérinaire utilise le transpondeur le plus récent et le plus performant disponible?

Les transpondeurs sont soumis à des réglementations strictes. Il vous est possible si vous le souhaitez de vérifier la conformité aux normes ISO du transpondeur de votre animal en vous rendant sur Le site http://www.realtrace.com/page-fr/reglementation

Où doit-on aller si l’on trouve un chat ou un chien perdu?

Tous les cabinets vétérinaires possèdent au moins un lecteur de puce. Il en va de même pour les refuges, les éleveurs et certaines organisations de protection animale.

*****************

Le docteur Sven Huether étudie la médecine vétérinaire et travaille dans le domaine de l’identification électronique des animaux depuis plus de 30 ans. Il est le représentant officiel de l’Allemagne pour l’Organisation Internationale de Normalisation (ISO) depuis 2004 et travaille également dans le domaine du bien-être des animaux. Il travaille actuellement avec l’ONG allemande TASSO, une organisation européenne de protection animale renommée et qui est aussi la plus grande base de données privée pour l’I&R. Sa spécialité est le conseil sur la mise en œuvre de toutes les procédures ISO agissant pour la réglementation d’un système national d’identification efficace, résistant à la fraude, garantissant l’unicité et la traçabilité de chaque animal.

 

Dr Sven Huether