La vie de Pegasus en timelapse

Fort heureusement, les histoires d’abandon ont parfois des fins heureuses, comme c’est le cas pour Marnie le Chien ou encore Dave le Chien Sans-Abri. Après une vie dégradée, chacun d’entre eux n’a désormais plus à ce soucier des problèmes de survie. Cependant, les fins heureuses ne sont pas toujours garanties car cela implique que les chiens doivent rencontrer la bonne personne pour les remettre sur pattes.

Le dogue allemand Pegasus et son futur incertain

Pegasus, un dogue allemand femelle albinos, aurait pu ne pas survivre. Caractérisée par sa couleur blanche et son manque de pigmentation, la chienne est née avec une maladie génétique qui, à l’âge de quatre mois, a commencé à affecter sa vision et son ouïe. Bien qu’elle ait survécu miraculeusement, peu de maîtres prétendaient à son adoption. Mais contrairement à beaucoup de chiens en détresse, elle fit une heureuse rencontre.

Dave Meinert et le projet Pegasus

L’adoption de Pegasus a finalement été plus aventureuse que prévue. Son nouveau maître est Dave Meinert, un réalisateur sud-africain qui a décidé de consacrer sa vie à sa chienne. En se faisant témoin des accomplissements quotidiens de sa chienne, le réalisateur inventa le Projet Pegasus, une vidéo en timelapse où on voit l’animal s’exercer sur un tapis roulant. Meinert et Pegasus sont les stars de cette vidéo qui a fait un tabac sur Internet. À la fin de celle-ci, il a écrit : « J’ignore combien de temps elle vivra. Mais le temps d’aujourd’hui, c’est déjà beaucoup. ».

Et les bonnes nouvelles ne finissent pas là. En plus d’avoir trouvé un propriétaire, elle peut gambader librement, avec un autre chien comme ami, dans sa nouvelle maison avec jardin. Le style de vie trop dynamique de Dave ne convient pas aux besoins de l’animal que le réalisateur n’a pas complètement abandonné. Ainsi, il lui consacre du temps. Comme nous pouvons le lire sur sa chaîne Vimeo, le choix de se séparer de Pegasus était difficile mais convaincant : « Si le chien est plus heureux, abandonnez-vous votre bonheur ? Je pense que oui. Si un chien est élevé dans la négligence, doit-il être tué pour empêcher un élevage plus négligent ? Je pense que non. Qui peut le dire ? Au final, nous faisons de notre mieux et nos animaux nous enseignent d’incroyables leçons ».