La queue du chat et ses mouvements: comment décoder les principaux signaux?

Douce et enveloppante, souvent ébouriffée et capable de mouvements rythmés et hypnotiques, la queue est un élément essentiel de beauté et par-dessus tout un outil d’expression du chat. Loin d’être un simple ornement – qui l’aide à maintenir son équilibre pendant les sauts – la queue sert également de moyen de communication au chat, que ce soit avec les félins ou avec les Hommes.
Bien sûr, l’Homme n’a pas les outils cognitifs pour déchiffrer les messages envoyés par le chat. C’est pourquoi, avec l’aide du Dr. Maria Grazia Calore vétérinaire et comportementaliste, nous avons décidé de décoder pour vous les principaux mouvements de la queue des chats. Dans tous les cas, il faudra garder un œil attentif à ses autres mouvements, postures, miaulements, oreilles et yeux si vous voulez parfaitement comprendre votre chat.

 

La queue en “point d’interrogation”
Pas d’inquiétude même si cela peut paraître troublant au premier abord. Car dans ce cas, votre félin vous accueille avec une sorte de salutation chaleureuse. La queue ainsi positionnée montre sa joie de vous retrouver.

La queue qui “vibre”
Feu vert dans ce cas: votre chat est heureux de vous voir. Soyez prudent de ne pas trop vous déplacer cependant car cela peut également vouloir dire que votre chat est en train de marquer son territoire par l’urine!

La queue près du corps
Rappelez-vous les statuettes dépeignant des chats placides assis avec leur queue près du corps. Quand un chat bel et bien réel prend cette posture, il veut que tout le monde se sente à l’aise.

La queue sous le corps
Cette position doit vous mettre en alerte : soit le chat est effrayé, soit il est dans une situation inconfortable. Ce signal est souvent accompagné par les oreilles en arrière, les pupilles dilatées et une position “accroupie”.

La “grosse queue”
Tout comme les Hommes qui haussent le ton, le chat qui essaie de rendre sa queue visiblement plus imposante est très effrayé. Cette position d’auto-défense adoptée par le chat est réalisée pour paraître plus menaçant à son tour. La position de sa queue peut être variée: sous le corps, arquée avec le bout vers le bas ou, bien haute.

La queue arquée pointant vers le bas
Méfiez-vous du chat avec la queue courbée, bout vers le bas. Votre chat est probablement en train de se préparer à attaquer, souvent poussé par la peur.

La queue qui bat de gauche à droite (et inversement)
C’est peut-être le mouvenement le plus saisissant qu’un chat puisse faire. La queue battant d’un côté vers l’autre signifie qu’il y a une sorte de conflit intérieur : il ne sait pas comment traiter le problème. Cela peut se manifester en cas de douleur ou d’inconfort physique ou encore, les yeux rivés vers la fenêtre, votre chat se prépare à “chasser”.

Bien que les messages soient variés, la queue de certaines races de chat n’est pas aussi “bavarde”. Comme celle du chat de l’Île de Man, le bobtail japonais (à la queue courte), le Cymric. Aussi, pour les chats, la problématique de la survie existe peu, contrairement à des félins sauvages comme le guépard. En effet, ce dernier utilise sa queue comme d’un gouvernail pour s’équilibrer dans les tournants pendant les courses-poursuites avec ses proies lors de la chasse. Sans sa queue, cet animal ne pourrait pas survivre dans la nature.