La communication Homme-Chat : leurs yeux sont-ils la clé ?

S’il suffit parfois d’un simple regard pour se comprendre entre êtres humains, cela serait également possible avec nos amis les félins. Cette hypothèse a inspiré une étude récente conduite par l’Université de Milan, dont les résultats ont été publiés dans le magazine Animal Cognition. Contrairement à ce que nous pensons des chats, des créatures indépendantes, même s’ils ne sont pas indifférents à une certaine “référence sociale”, l’étude a montré que ces derniers portaient un regard et un comportement relatif à ce qui leur était familier. Cette supposition de l’Université de Milan s’est fondée sur une expérience menée auprès de 24 chats et de leurs propriétaires.

L’expérience

Les couples félin-humain entraient, les uns après les autres, dans une pièce où étaient disposés un ventilateur avec des rubans en plastique épineux et, à l’opposé, un écran avec une caméra video qui était la seule barrière à la sortie (les chats pouvaient voir ce qui s’y passait).

Les étapes

Durant l’expérience, il avait été demandé à tous les maîtres, dans un premier temps, de maintenir une attitude aussi neutre que possible, poussant ainsi les chats à explorer la pièce par eux-mêmes.

Ensuite, les scientifiques ont respectivement désignés deux groupes comme l’un étant positif, l’autre négatif. Dans le groupe positif, les maîtres de chaque chat devaient montrer des actions reflétant la tranquilité et le bien-être. Tandis que dans le groupe négatif, les maitres devaient montrer des signes d’impatience et d’agitation.

Les premiers résultats

A partir des premières observations, les chats ont semblé rechercher l’approbation ou l’assurance de leur maître: pendant la phase neutre, 79% des chats regardaient alternativement le ventilateur et leur maître. Mais c’est la réaction des chats dans le groupe négatif qui est la plus surprenante: conditionnés par l’inconfort exprimé de leur propriétaire, les chats tentaient de diviser leur regard entre le ventilateur et l’écran, montrant de l’irritation et leur envie de partir. Pour ces raisons, le Dr Isabella Merola, l’une des vétérinaires impliquées dans l’étude, a expliqué dans la publication : Bien que plus de recherches soient nécessaires pour étudier comment les chats répondent à, par exemple, notre voix, notre position et aux expressions du visage, il semble très clair qu’ils répondent aux émotions des humains, plus que nous l’imaginons”.

Vous n’avez qu’à regarder votre animal avec différents regards et observer méticuleusement: le regard insondable de votre adorable chat ne cacherait-il pas un besoin d’interaction plus complexe ?