La cohabitation à huit pattes parfaites : les chiens et les chats peuvent-ils vivre ensemble ?

Il n’est pas rare qu’une famille ait à la fois des chiens et des chats : des espèces différentes qui partagent l’espace et les interactions avec les humains.

Dans cet article, nous parlerons de la cohabitation entre chien et chat et comment protéger chacun d’eux, en respectant leurs différences éthologiques.

Un chat n’est pas un petit chien !

Premièrement, vous devez vous rappeler que ce sont deux espèces différentes même s’ils ont la domestication en commun, qui est un processus qui permet aux chiens et aux chats de s’adapter à la vie en contact permanent avec l’être humain.

Le chat, à la différence du chien, n’est pas un animal social et c’est pour cette raison qu’il a besoin de pouvoir s’isoler de l’humain et des autres animaux. De son côté, le chien a été choisi pour faire partie d’un groupe social et a besoin, pour son bien-être, de partager son espace et de faire des activités en groupe.

Une façon différente de communiquer

La socialité différente du chat est également exprimée dans sa façon de communiquer qui, parfois, est moins claire pour l’homme que celle utilisée par le chien. Par exemple, le mouvement de la queue du chat peut signaler une condition d’excitation pendant la chasse ou une condition d’inconfort pendant une situation désagréable. Ce comportement est plus difficile à interpréter pour l’homme en comparaison aux mouvements de queue exprimés par le chien pour montrer sa bonne humeur.

De plus, le chat, qui est moins enclin aux activités de groupe, ne s’est pas amélioré dans la recherche d’interactions avec l’humain et la compréhension de notre façon de communiquer.

Une façon différente de voir l’espace

Pour le chat, le territoire, divisé en différentes zones d’activités, est très important et une variation de ses ressources internes peut provoquer des problèmes comportementaux.

Au contraire, pour le chien, le groupe social et les activités à faire ensemble sont très importantes. Si les activités diminuent ou que le chien est isolé par le groupe, son bien-être peut en être affecté.

Quelques règles pour une bonne cohabitation à huit pattes

Entendez bien qu’un chat et un chien ont des besoins différents que vous devez respecter pour garantir leur bien-être. Pour le chat, vous devez considérer la possibilité qu’il s’isole des attentions involontaires du chien : griffoirs et bol disposés en hauteur pour qu’il se sentent en sécurité et pour pouvoir observer les choses à courtes distances de à façon ce qu’il puisse choisir quand et comment interagir avec le chien.

Si le chat est déjà présent et que vous adoptez un chiot, il est d’autant plus important de préserver le chat des tentatives constantes d’interaction et de jeu du chien. En même temps, vous devez éviter que le chiot fasse la mauvaise expérience de se faire griffer.

Par exemple, dans certains cas, si vous avez un chien particulièrement actif, il faudra dédier des zones séparées à certaines heures de la journée. Une zone du jardin pour le chat par exemple. Ou vous pouvez laisser du temps libre au chat pendant que vous prenez du temps avec votre chien tout en restant près de son point de vue : le chat sera heureux de vous regarder en hauteur.

Une attention particulière doit être portée sur les chatons et les chats âgés. Pour les premiers, vous devez éviter que leur curiosité typique pouvant le mettre en situation dangereuse, comme le moment où vous préparez le repas de votre chien. Pour les vieux chats, vous devez respecter leur territoire et lui laisser assez d’espace à la fois en termes de taille et de temps pour ses activités.

Enfin, vous ne devez pas oublier que le chat a besoin d’entrer en contact avec vous, de manière différente du chien. Pendant la journée, accordez-lui des moments d’exclusivité pour le caresser ou jouer avec lui.

 

Article écrit par Dr Maria Grazia Calore, vétérinaire experte en comportement animal.