Emmener son chien en vacances : que faire ?

C’est enfin les vacances, que faire de votre chien ? Vous pouvez le confier à une structure adéquate ou bien l’emmener avec vous. Voici nos conseils pour des vacances réussies et un repos bien mérité.

Le chenil

En premier lieu, la meilleure façon de s’assurer que votre chien passera de bonnes vacances est de visiter le chenil choisi deux ou trois fois et de rencontrer les personnes avec qui il interagira quotidiennement. En effet, ces personnes connaîtront ses habitudes et les respecteront autant que possible car, quand vous laissez votre chien au chenil, la première chose à faire est de ne pas casser sa routine ou de créer un sentiment de frustration et de difficulté à l’animal. C’est comme un passage de témoin : le propriétaire prépare les personnes qui prendront soin de lui en leur expliquant ses jeux, sa nourriture et sa routine. Respecter ses habitudes, même avec d’autres personnes que nous, permettra au chien de réagir plus calmement à la séparation. Même si vous partez pour quelques jours, le chien considérera cela comme une séparation car il ne peut pas savoir si vous allez revenir.

Quand les gérants du chenil se sentiront également bien avec votre chien, vous pourrez être assuré que votre compagnon s’y plaira, avec des personnes qui lui donneront la possibilité de s’exprimer et de répondre à ses besoins.

Cependant, il peut arriver que cette “rencontre” soit plus difficile que prévue. Dans ce cas, vous pouvez organiser des promenades d’une demi-journée dans le chenil et ensuite, le laisser y passer une nuit, la période la plus critique, sans vous. Si l’attitude du chien est positive, c’est que la structure choisie est la bonne.

Le prix, le style ou peut-être l’annonce que vous avez lue ne doivent pas faire partie de vos critères pour choisir votre chenil. Votre animal cherche surtout à passer des bons moments, avoir des interactions, de la détente et de la liberté. Tous ces sentiments qu’un humain n’est pas apte à comprendre. C’est pourquoi le meilleur choix est celui de votre chien, dès sa venue dans le chenil. Ses réactions (peur ou sérénité) vous diront si vous avez choisi le bon chenil pour lui.

L’emmener avec vous

Si vous choisissez de partir avec Fido, la première chose est de faire sa valise. Vous devez prendre avec vous un nombre d’objets suffisant pour que votre chien se sente chez lui en vacances. Son lit, ses gamelles, sa nourriture, ses jouets sont indispensables à votre animal pour comprendre que ce nouvel endroit sera comme sa maison. Vous devez faire particulièrement attention à son alimentation, un changement soudain de nourriture peut causer des problèmes, intestinaux entre autres. Tout cela est important, pas seulement pour que le voyage soit agréable, mais en maintenant les “règles” quotidiennes, cela lui garantit la sécurité qui lui permettra de vivre en paix avec vous.

Pourquoi emmener des objets familiers ? Car il est possible que vous ayez à laisser votre chien seul dans la chambre ou l’appartement. Pour éviter qu’il ne se sente pas bien, il est important de lui procurer de la sécurité, comme sa niche, ses jouets, et des odeurs familières présentes sur vos vêtements par exemple, lui rappelant la maison et qui lui feront comprendre que vous y retournerez. Cela vous évitera qu’il détruise les meubles de sa maison de vacances !

Avant de partir, n’oubliez pas de voir votre vétérinaire pour vous assurer que les différents traitements contre les puces et la prophylaxie sont à jour. Dans certaines régions, il peut y avoir des risques de leishmaniose ou de rage. Une vaccination adéquate vous permettra de vivre des vacances dans n’importe quel contexte.

Si vous partez à l’étranger, le passeport est obligatoire et il est encore plus important de montrer un comportement exemplaire en emportant une laisse, une muselière et des sachets pour ses besoins.

En voiture

La dernière astuce concerne le trajet en voiture. Si la température externe est très élevée et que vous utilisez la climatisation, attention au coup de chaleur qui provoque un grand changement de température entre l’intérieur de la voiture et l’extérieur. Pour éviter cela, il est nécessaire d’abaisser progressivement l’air conditionné avant chaque arrêt et de commencer à laisser entrer l’air chaud dans la voiture. De cette façon, votre chien et vous pourrez vous adapter plus facilement à la chaleur.

Concernant les arrêts, éviter de trop en faire de peur que votre chien ait besoin d’uriner. S’arrêter tous les 50-60km empêche votre chien de se détendre, dormir et de passer le temps. S’il va bien, ne pleure pas ou ne demande pas, il est mieux de poursuivre sa route pour que le trajet ne paraisse pas trop long. Quand vous vous arrêtez, laissez votre chien explorer l’environnement pour qu’il puisse faire ses besoins tranquillement.

Dernier conseil, n’oubliez jamais l’eau, surtout par temps chaud.

Après ça, tout n’est plus qu’une question de fun et de détente !

Bonnes vacances !

Luca Scanavacca, Educateur Canin
Fondateur de
Associazione Semplicemente Sordo
Auteur du livre “
Semplicemente Sordo” – www.semplicementesordo.com