Les conseils de notre vétérinaire pour Noël

À l’approche de Noël, nos animaux ressentent l’excitation des fêtes de fin d’année et nous avons parfois un léger sentiment de culpabilité en pensant les avoir négligé ou ne pas avoir passé assez de temps avec eux. Pourquoi ne pas transformer Noël en une opportunité de renforcer nos relations et de leur prouver à quel point ils comptent pour nous ?

Et pourquoi ne pas profiter de cette période de fêtes pour être plus attentif à l’alimentation de nos protégés ? Voici quelques conseils de nos experts afin de passer de joyeuses (et indemnes) fêtes de fin d’année avec nos animaux :

  • En hiver, nos animaux de compagnie ont tendance à dépenser plus d’énergie qu’en période estivale, ce qui signifie qu’ils brûlent plus de calories pour se réchauffer et ont ainsi des besoins nutritionnels plus importants. Si votre chien ou chat aime passer du temps à l’extérieur de la maison, la quantité journalière de nourriture doit être augmentée de 40% comparé à ce que vous donnez au cours de l’été.
  • Si vos animaux ont tendance à rester à l’intérieur et ne sortent que de temps en temps en hiver, la quantité devra être augmentée de seulement 5%.
  • Nous savons que certains chiens et chats sont très forts lorsqu’il s’agit de quémander de la nourriture en plus, soyez donc attentif et ne cédez pas ! Si votre animal reste à l’intérieur, il n’a pas de besoin énergétique supplémentaire : sa ration de nourriture doit donc rester la même !
  • Si vous laissez un bol d’eau à l’extérieur, vous devez être extrêmement attentif à ce que l’eau ne gèle pas ou qu’elle soit trop froide, car ceci n’est pas sain pour votre animal. Vérifiez donc régulièrement le bol d’eau, pensez à changer régulièrement d’eau et laissez le bol à l’abri.
  • Au cours des fêtes de fin d’année, faites attention aux « accidents de friandises » au cours des repas avec vos proches. On a tendance à vouloir gâter nos animaux avec des gourmandises, mais celles-ci peuvent être indigestes pour eux et leur donner des maux d’estomacs.
  • N’écoutez pas ceux qui vous demandent d’enfermer vos animaux, ou pire, de les mettre à l’extérieur. Il n’y a pas de raison d’infliger une punition inutile à vos animaux. Au contraire, gardez-les auprès de vous…après tout, c’est également Noël pour eux !
  • Pendant les dîners festifs, nous demandons à nos proches de « coopérer » : la tradition veut que les tables des fêtes soient particulièrement fournies en plats et desserts et, on le sait, nous pouvons être facilement tentés de « laisser tomber » de la nourriture de la table…
  • Mais c’est Noël et nous devons aussi nous faire pardonner pour des mois de « distraction » et pour le peu de temps qui leur sont consacrés…choisissons donc des friandises saines afin de les gâter sans risque d’indigestion ! Ils passeront ainsi des soirées de fêtes gourmandes et sereines tout comme les nôtres si on leur donne occasionnellement des biscuits ou en-cas qui leur conviennent.
  • Pour les chiens, qui ont un sens de l’odorat très développé, vous pouvez mélanger une ou deux cuillères à soupe de nourriture humide à leurs croquettes, de cette façon le repas sera un grand plaisir pour eux et sans risque de complication le lendemain.
  • Pour les chats, vous pouvez organiser une petite chasse au trésor en cachant des friandises dans la maison : cela stimulera leur instinct de prédateur tout en leur offrant un mets en plus !
  • Si nous n’avons pas été attentifs à leur alimentation, nous profitons des vacances et du temps passé à la maison pour rectifier cela. Vous pouvez essayer de donner nos croquettes Alternatives ainsi que notre nourriture humide HFC…vous pourrez noter une amélioration de l’apparence de votre animal mais également de son humeur !
  • Si, à l’inverse, nous passons les fêtes chez des amis qui ne nous autorisent pas à amener nos animaux, peut-être faudrait-il revoir notre amitié…blague à part, si nous décidons de laisser nos animaux à la maison, nous devons faire en sorte de reproduire les mêmes gestes et actions que lorsque vous partez pour aller au travail ou sortez sans eux. Cela fera comprendre à vos animaux que vous partez sans eux et évitera de les inquiéter.
  • Une fois les fêtes de Noël terminées, certains partent à la montagne. Si vous emmenez vos chiens, pensez à prendre de quoi lui permettre d’affronter le froid. Souvenez-vous que les chiens transpirent par les pattes et quand la sueur entre en contact du froid, cela peut abimer les pattes et coussinets. Le contact avec la glace peut entrainer des sensations de brûlure à votre animal et mieux vaut recourir à des « chaussures » spécifiquement conçues pour cela. Les premiers pas de votre chien seront incertains lorsqu’il essaiera ces chaussures, mais ils deviendront plus naturels par la suite.
  • Évitez de déguiser vos animaux avec des costumes inconfortables tels que des cornes de rennes ou des vêtements de Noël hormis pour l’utilisation de manteau à l’extérieur s’il neige ou qu’il fait très froid. Assurez-vous de choisir un vêtement à la bonne taille : s’il est trop serré, le chien aura du mal à se déplacer, se grattera à plusieurs reprises et se frottera aux murs. Si à l’inverse le manteau est trop long, l’air pourra passer à l’intérieur et empêchera à l’animal de se réchauffer.
  • Lorsque vous sortez votre chien dans la neige, évitez de le toiletter. En effet, son pelage est la première protection contre l’extérieur. Avec le froid, des petits cristaux de glace peuvent se former sur le pelage et ceux-ci ne doivent pas être tirés, mais fondus à l’aide d’un sèche-cheveux puis peigné au retour de la promenade.
  • Enfin, informez-vous sur les particularités physiques de la race de votre chien. Si c’est la première fois que notre ami à quatre pattes voit la neige, on peut s’attendre aux comportements les plus étranges et amusants. La manger, se rouler dedans, sauter comme un lapin, creuser, disparaître dans la neige… cela représente une nouvelle expérience à faire ensemble et vous rapporterez à la maison un souvenir fantastique.