Conseils pour prendre soin de nos animaux au printemps

Voici quelques conseils pour bien préparer vos animaux à la saison du printemps et à tous les petits désagréments qui accompagnent l’arrivée de cette saison !

Les allergies

La nature se réveille et les insectes aussi !

Les allergies aux abeilles, guêpes ou encore frelons sont très dangereuses pour nos amis. En effet, elles peuvent provoquer des chocs anaphylactiques particulièrement chez les chiens mais aussi chez les chats.

Cela ne veut pas dire que nous devons les empêcher de sortir mais simplement être plus prudents notamment avec les animaux qui ont déjà eu des réactions allergiques ! Soyez attentif et consultez votre vétérinaire afin d’avoir les bons réflexes si quelque chose de ce type se produit !

 

Les parasites

Avec l’arrivée du printemps, les températures augmentent et les parasites réapparaissent ! Non seulement, ils dérangent nos petites bêtes mais ils peuvent également transmettre certaines maladies ou causer certaines infections :

  • Les tiques peuvent infecter le sang et transmettre entre autres la maladie de Lyme et l’ehrlichiose
  • Les puces peuvent provoquer des infections intestinales comme par exemple les vers ronds ou le ténia.
  • Les piqûres de moustiques et de phlébotomes peuvent provoquer la filariose et la leishmaniose.

Pas de panique tout de même, il suffit d’avoir conscience que ces problèmes peuvent survenir au printemps et adopter quelques mesures de prévention !

N’hésitez pas à vous rapprocher de votre vétérinaire dès le changement de saison, il vous indiquera toutes les stratégies à adopter selon les habitudes de votre animal (campagne, ville, etc.) afin de le garder sain et sauf !

 

Quelques conseils

Pendant la nuit, protégez vos animaux des moustiques avec des moustiquaires et des dispositifs à ultrasons.

Soyez prudent lorsqu’il y a des herbes hautes et humides, on y trouve souvent des tiques.

De nos jours, il existe de nombreux produits pour protéger vos animaux des parasites. Certains d’entre eux sont naturels et intéressent de plus en plus les consommateurs. Dans tous les cas, ces produits naturels sont moins agressifs que leurs homologues chimiques.

L’utilisation de ces produits naturels varie en fonction de l’environnement et du mode de vie de votre animal. Ils nécessitent également plus d’efforts pour être efficace : leur durée est moins longue que celle un produit chimique, il faut les réappliquer plusieurs fois durant la journée et quelques secondes avant de sortir.

Malgré toutes ces contraintes, cela en vaut la peine, ne serait-ce que pour protéger notre planète !

 

Chats, plantes et fleurs

Beaucoup de nos plantes d’intérieur peuvent être nocives pour nos chats. C’est pour cette raison que vous devez toujours vérifier auprès de votre vétérinaire avant d’introduire une nouvelle plante dans votre maison.

Gardez à l’esprit que certaines d’entre elles peuvent provoquer des réactions telles que l’indigestion, les problèmes rénaux ou hépatiques. Certaines peuvent même affecter le cœur et le système nerveux.

Voici une liste non exhaustive :

– Les lys : extrêmement toxiques. Dommages rénaux graves en cas d’ingestion.

– Bulbes de tulipes : peuvent provoquer des gastro-entérites importantes et dans certains cas toucher les tissus cardiaques

– Pothos et Fleur de lune : peuvent provoquer des ulcères au niveau de la gueule et une forte salivation en cas d’ingestion

– Azalée, Rhododendron, Cyclamen et Chrysanthème : peuvent causer de graves troubles gastro-intestinaux, y compris des vomissements et de la diarrhée

– Ifs : peuvent causer d’importants dommages au système nerveux, des frissons et des difficultés respiratoires

– Muguet : peuvent faire chuter la tension artérielle et provoquer des troubles de l’orientation.

almo nature primavera gatto

Les plantes inoffensives pour les chats

Menthe, thym, romarin, basilic, camomille et beaucoup d’autres plantes aromatiques peuvent être utilisées pour décorer et parfumer notre maison. Elles ne sont pas dangereuses et votre chat aura plaisir à les découvrir et à les sentir !

La lavande, la violette africaine, le bégonia, le bleuet et le pétunia peuvent également trouver leur place dans votre intérieur. J

 

Le printemps, une période de mue pour nos animaux 

Comme la nature fait bien les choses, la perte des poils de nos animaux leur permet de se débarrasser de leur toison épaisse de l’hiver.

Vous pouvez faciliter ce processus à l’aide d’une brosse spéciale afin d’aider votre animal à perdre sa toison plus rapidement.

Soyez prudent tout de même à ne pas couper trop court le poil de votre animal puisqu’il permet de réguler la température de leur corps en été.

 

Quelle nutrition donner à nos animaux pendant les saisons chaudes ?

De la même façon que pour les humains, l’augmentation des températures veut aussi dire que son régime doit être plus léger. Par exemple, préférez le poisson, riche en oméga-3, pour maintenir leurs poils et leur peau en bonne santé malgré la chaleur et le stress de la mue.

Si vous n’avez pas donné à votre animal de nourriture humide pendant l’hiver, il est nécessaire d’en ajouter pendant le printemps et l’été.

Une cuillerée, mélangée à leur croquette, augmentera l’hydratation et éveillera leur « palais », apportant une alimentation supplémentaire en cette période exigeante de l’année.

Contrairement aux chiens, les chats ont TOUJOURS besoin de nourriture humide ! Cela les aide entre autres à se débarrasser des boules de poils qui pourraient rester dans l’estomac après son toilettage.

Dans ce cas particulier, il existe des produits spécifiques anti-boules de poils, riches en fibres. Vous pouvez également utiliser des aliments humides en gelée. La gelée végétale contribue en effet à faciliter le transit.

 

Restez à l’affût de notre prochain article, on vous y parlera de chocolat 🙂