Nous œuvrons pour un monde dans lequel les animaux seraient traités comme nos égaux et seraient véritablement considérés comme des compagnons pour la vie. Cet objectif ne pourra être atteint que si nous, les hommes, reconnaissons et assumons nos responsabilités, en nous occupant et en prenant soin de nos animaux de compagnie, et en les considérant comme des membres de la famille à part entière. C’est dans ce but que nous avons lancé le projet Companion Animal For Life en Europe.

 

Chaque décision prise par Almo Nature profite aux animaux et nous sommes toujours guidés dans nos actions par leur vision du monde. Nous voulons que les animaux soient nos compagnons de la vie et qu’ils profitent d’un monde où la biodiversité est florissante. Notre projet a commencé par un programme d’aide alimentaire aux refuges et associations devant faire face à une situation d’urgence, mais nous avons vite réalisé que nous devions faire encore plus. Le projet Companion Animal For Life est à présent un projet européen visant à mettre un terme à l’abandon des chiens et des chats et à modifier l’attitude de l’homme à leur égard. Dans cet article, vous découvrirez ce qui nous a conduit à élaborer ce projet tel qu’il est aujourd’hui et les solutions qu’il entend apporter.

 

Problème n°1: Des dizaines de milliers d’animaux sont abandonnés chaque année.

La solution: Responsabiliser les propriétaires d’animaux. 

Les chiffres officiels et statistiques officiels sont malheureusement souvent manquant, mais nous savons que ce sont des milliers de chats et de chiens qui sont abandonnés quotidiennement à travers toute l’Europe. L’abandon n’est pas quelque chose qui arrive par hasard ou qui frappe soudainement, c’est bien un acte délibéré qui traduit un manque total de respect de l’animal et une incompréhension de ce que veut dire prendre soin d’un animal jusqu’à la fin de ses jours. Trop de gens décident de prendre un chat ou un chien parce qu’ils ont “craqué” à l’idée d’avoir chez eux un petit compagnon à fourrure mais sous-estiment le niveau d’engagement moral et financier que cela implique au quotidien. Certains s’en rendent compte trop tard et décident de prendre la solution de facilité: ils abandonnent leur animal.  Une terrible décision, dévastatrice pour l’animal. C’est pourtant l’option prise par des milliers de personnes tous les jours en Europe. 

Prenons l’exemple du Royaume Uni: L’organisation Peta UK estime qu’il y aurait environ 100 000 chiens et chats sans famille à travers Royaume Uni aujourd’hui. Ce chiffre inclut les animaux abandonnés dans les refuges ainsi que les animaux errants, qui doivent faire face au quotidien à tous les dangers liés à cette vie d’errance (faim, soif, maladie, attaques d’autres animaux, accidents de circulation, maltraitance…)

En France, le chiffre, même si non connu exactement, est bien plus élevé puisque ce ne sont pas moins de 100 000 animaux qui sont abandonnés chaque année et qui s’ajoutent à tous ceux qui sont encore dans la rue ou qui n’ont pas encore trouvé de famille. Ce chiffre est aussi synonyme d’un triste record:  la France est le pays d’Europe où il y a le plus d’abandon d’animaux de compagnie

Plus au sud, l’Italie n’échappe pas à ces statistiques effrayantes, en particulier pendant les mois d’été et la saison de la chasse. En effet, les chiens sont abandonnés ou même tués juste après la saison de la chasse et dès qu’ils sont jugés trop vieux ou plus assez efficaces pour la chasse. En Italie, ce type de maltraitance animale est passible de 1 000 à 10 000 euros d’amende et jusqu’à 1 an de détention. 

Quand aux Pays-Bas, petit pays qui n’a pas de population de chiens errants et qui est considéré comme un modèle en termes de standards de protection animale, ce sont tout de même 8 000 chiens qui y sont abandonnés chaque année.

L’abandon des animaux est cruel et évitable. Trop souvent, les gens comptent sur les refuges et y abandonnent leur animal lorsqu’ils ne veulent plus s’en occuper. 

Les raisons données pour abandonner son chat ou son chien sont nombreuses, mais la grande majorité n’est absolument pas valable. 
Dans certains pays plus que dans d’autres, les achats impulsifs constituent un réel problème. Lorsque la série Game of Thrones a connu un succès retentissant au Royaume-Uni, les associations de protection animale ont constaté une augmentation de 71% du nombre de huskies proposés à l’adoption en 2011 par rapport à 2010. Par effet de mode, beaucoup ont acheté des chiots huskies, pour les abandonner quelques mois plus tard lorsqu’ils se sont rendu compte de l’attention et du soin que cela demande au quotidien.  Toujours au Royaume-Unis, la Croix Bleue a également émis l’hypothèse que la hausse de 65% du nombre de chats noirs abandonnés entre 2008 et 2013 était due en grande partie au fait que ces chats ne ressortaient pas bien dans les selfies et les photos Instagram! 

Toutes ces dérives pourraient être évitées si les gens prenaient des décisions responsables et respectueuses des animaux.  Les refuges et les associations de protection animale font un travail remarquable pour remettre sur pattes les chats et chiens qui leur sont amenés, mais leurs efforts ne devraient pas servir de solution miracle.
Départ à l’étranger, formalités administratives jugées trop compliquées, autant de fausses excuses avancées par ceux qui préfère abandonner plutôt que d’honorer leurs engagements envers leur animal. Même si nous ne pouvons pas savoir ce que l’avenir nous réserve, il est important de réaliser que les animaux ne sont pas “jetables” et que nous ne pouvons pas les abandonner au moindre problème. Notre action vise donc à sensibiliser autant que possible sur ce que veut dire “être un maître responsable” et encourager les gens à penser sur le long terme. 

 

Dans le cadre de notre projet Companion Animal For Life,  nous collaborons avec divers experts afin de sensibiliser les gens à la propriété responsable et à ce que cela implique dans l’espoir d’aider les gens à être de meilleurs compagnons pour les animaux. Nous le faisons en travaillant avec les autorités publiques, les organisations de protection animale et des experts.

 

Vous aussi vous pouvez agir:  

En vous rapprochant d’un refuge ou d’une association de protection animale situés près de chez vous et en donnant un peu de votre temps et/ ou de votre argent pour soutenir leur travail. En sensibilisant les gens autour de vous à ce que veut dire “être un maître responsable”, afin de les empêcher de prendre de mauvaises décisions. 

Problème n°2: Il y a énormément d’animaux errants dans toute l’Europe et cette tendance va croissante. 

Solution: Identification et enregistrement obligatoires (I&R) 


Les animaux errants et les animaux abandonnés sont des sujets liés, mais ils peuvent avoir des origines différentes. Par exemple, les Pays-Bas comptent quelques milliers de chats sauvages. Lorsque ces animaux se reproduisent (entre eux ou avec des chats domestiques errants), leur population augmente et ce sont ensuite des milliers de portées non désirées qui ne peuvent malheureusement pas être prises en charge.

Le saviez-vous: un couple de chats non stérilisé peut engendrer jusqu’à 20 000 individus en seulement 4 ans…

 

La situation des chats errants est très difficile. Dans la rue, ils doivent se battre pour se nourrir et pour se défendre, souffrent de la faim et de maladies. Les hommes constituent également une menace constante pour eux, car beaucoup les chassent violemment plutôt que de les aider. Le meilleur moyen de gérer les populations de chats errants consiste à les empêcher de se reproduire. Des associations, un peu partout en Europe, veillent à ce que ces populations ne grandissent pas en les capturant puis en les stérilisant et en les identifiant, avant de les relâcher. Cette technique est aujourd’hui considérée comme la meilleure méthode pour lutter efficacement contre les problèmes de surpopulation féline. Si certains chats sont ensuite pris en charge et proposés à l’adoption, beaucoup sont bien trop sauvage pour devenir des chats domestiques. Ceux-ci retrouvent donc la vie en extérieur mais sont le plus souvent relâchés près de sites de nourrissage, où ils peuvent manger tous les jours à leur faim,.  

 

Le nombre d’animaux errants varie selon les pays d’Europe. Certains comptent plus de chats errants et d’autres plus de chiens. Il n’existe pas à l’heure actuelle de chiffres officiels car le nombre d’animaux errants évolue quotidiennement. Mais les informations dont nous disposons sont tout de même très parlantes :


En Italie par exemple, les dernières estimations parlent d’une population de 2,5 millions de chats errants sur tout le territoire, et entre
500 000 et 700 000 le nombre de chiens errants. Cependant, les associations de protection animale s’accordent à dire que les chiffres seraient en réalité bien plus élevés. 

 

En France comme en Allemagne, le problème des chiens errants est beaucoup moins important qu’en Italie par exemple. Le challenge se situe au niveau des chats errants. 

En France, de nombreux efforts sont déployés pour promouvoir la stérilisation des chats; des campagnes d’identification et de stérilisation sont également menées mais malheureusement, la majorité des propriétaires de chats refusent toujours de stériliser leurs compagnons, considérant que c’est trop cher ou trop radical. Le résultat? Une population de 11 millions de chats vivant dans la rue pour 13 millions vivant dans un foyer. La seule solution à ce problème est la stérilisation systématique.

 

Dans le cadre de notre projet Companion Animal For Life,  nous promouvons des lois qui visent à rendre l’identification et d’enregistrement des chats et des chiens (I & R) obligatoires  dans tous les pays d’Europe.

 

Vous aussi vous pouvez agir:  

En vous assurant que vos animaux soient bien stérilisés afin d’éviter les portées indésirables et en soutenant les initiatives locales visant à mener des campagnes de stérilisations sur les chats errants.

Problème n°3: Les dérives de l’élevage

Solution: N’achetez pas, adoptez

L’industrie des animaux de compagnie est elle aussi un facteur majeur des problèmes actuels liés aux abandons et à la surpopulation. En effet, cette filière motivée uniquement par le profit introduit toujours plus d’animaux dans un monde où des millions de chats et de chiens n’ont pas de foyer et des milliers d’entre eux sont euthanasiés chaque jour par faute de place dans les refuges ou les familles d’accueilSaviez-vous que le commerce illégal de chiots est l’une des activités criminelles organisées les plus lucratives en Europe? Dans des conditions lamentables, des “mères porteuses” mettent bas à la chaîne, jusqu’à épuisement, des bébés souvent malades, ou consanguins, qui viennent ensuite remplir les vitrines des animaleries sans avoir été correctement sevrés ou même vaccinés.  

Une fois n’est pas coutume, les chiffres exacts à l’échelle européenne sont difficiles à trouver. Cependant, si l’on prend l’exemple de la France, les dernières estimations montrent qu’entre 50 000 et 100 000 chiens sont importés illégalement sur le territoire chaque année. Et il faut rajouter à ce nombre tous les chiots élevés illégalement à l’intérieur des frontières françaises; soit une estimation de 300 000 à 400 000 chiots provenant de filières illégales, françaises ou étrangères. 
Pour contrer ce fléau et éviter les dérives, l’adoption apparaît donc comme le seul véritable choix responsable. 

 

Dans le cadre de notre projet Companion Animal For Life, nous soutenons le développement d’une base de données européenne officielle pour les éleveurs de chiens et de chats, stipulant clairement les règles et obligations de chacun, facilitant la vérification de chaque exploitation et l’engagement de poursuites judiciaires. 

 

Vous aussi vous pouvez agir:  

En signant des pétitions qui demandent un meilleur encadrement de l’activité et une réglementation plus stricte. En passant le mot autour de vous afin de promouvoir autant que possible l’adoption. 

 

Comme vous avez pu le voir, les objectifs du projet européen Companion Animal For Life sont tous liés les uns aux autres. Vous pouvez en savoir plus sur www.companionanimalforlife.org, et découvrir tous nos conseils et notre actualité sur notre blog et nos pages Facebook et Instagram

Articles associés

Bienvenue dans notre communauté!

Notre premier e-mail vient juste de vous être envoyé. Nous espérons qu’il vous plaira.

Encore une chose

We'd be happy to know a bit more about you — to show you more relevant information. Please, answer a few simple questions:

Quel animal ou quels animaux de compagnie avez-vous?

Quel âge ont vos animaux de compagnie?

  • Chien
  • Chat

Où habitez-vous?

Oh, vous avez un chat et un chien! Nous vous aimons déjà :)

Merci de nous avoir rejoints! Passez le bonjour à votre chat de notre part :)

Merci de nous avoir rejoints! Passez le bonjour à votre chien de notre part :)

Nous sommes ravis de vous avoir ici avec nous :) Merci de nous avoir rejoints!

Please, if you have any kind of feedback about Almo Nature products for cats or dogs (or both!), or about the projects of Capellino Foundation, à les partager avec nous. — we are always excited about talking to people who care. Hope to see you here again soon!

Choisissez la façon de vous inscrire

You are alredy subscribed