Comment choisir le jeu le plus adapté à son chat ?

Passer du temps avec son chat réserve parfois des surprises dues à sa nature : le chat domestique est dormeur, fascine par les mouvements de sa queue et si necessaire, communique avec nous avec ses yeux.
Nous sommes malgré tout heureux quand vient l’heure du jeu, un réel besoin pour le chat. Vous ne comptez d’ailleurs plus les magasins avec un large assortiment de produits destinés à satisfaire ce besoin. Cependant, les jeux trouvables sur le marché ne sont pas tous adaptés à chaque chat, comme l’explique Maria Grazia Calore, vétérinaire experte en comportement.

L’importance du jeu chez le chat : comment satisfaire ses demandes

Même pour le chat le plus indolent, le jeu a une grande importance : il diminue le stress, disperse l’énergie et lui fait garder une activité physique et mentale. Si cependant, notre ami à quatre pattes ne joue pas, cela signifie peut-être qu’il n’a pas un jouet adapté à son besoin.

Nous devons d’abord nous rappeler que le chat est de nature partiellement sauvage et qu’il est fait pour chasser. Certains chats préfèrent chasser des animaux qui volent (oiseaux, papillons), pendant que d’autres préfèreront des animaux rampants comme les lézards ou les souris. Le premier type de chat jouera ainsi plus avec des jouets en suspension. Le second sera plus attiré par les balles et les souris.

Autre élément fascinant pour le chat : le mouvement et le bruit de la proie. C’est pourquoi certains jeux sont équipés de ressorts pour se déplacer indépendamment : dans ce cas, nous devons comprendre si le mécanisme fait peur ou ennuie le chat.

Autant de jouets que de facettes chez le chat

Comme n’importe quel félin qui se respecte, le chat a un comportement de prédateur dédié à la consommation de proies, et c’est quelque chose qui doit être pris en considération dans le choix du jouet. C’est pourquoi, un jouet qui distribue de la nourriture est intéresant. Les animaux de compagnie aiment aussi déjouer des énigmes tout comme dans la nature : capturer une proie cachée, comprendre ses habitudes, parfois trouver des repères ou des abris.
A travers tous les jouets créés pour stimuler la zone cognitive du chat, se distinguent des simples boîtes ou labyrinths où trouver de la nourriture. Il est important que le mental soit actif et que la solution soit trouvée par le chat, au moins les premières fois où il y sera confronté. Cela sera pour lui une source de satisfaction, sans frustration en cas d’échec à résoudre l’énigme.
Il faut surtout garder à l’esprit d’acheter des jouets qui stimulent les sens du chat – en particulier le comportement du marquage – et qui sont plus attrayants qu’une poudre pour chat. Êtes-vous prêt à stimuler votre chat avec un nombre disproportionné de jeux ? Gardez votre enthousiasme et optez pour une rotation : donnez 2-3 jouets par semaine et cachez les autres pour qu’ils aient l’air toujours nouveaux et intéressants !