Chiens en hiver : comment prendre soin d’eux ?

Les chiens en hiver, tout comme les chats, s’adaptent aux changements de température. Dr. Maria Grazia Calore, vétérinaire experte en comportement, nous a indiqué les changements physiques et comportementaux visibles chez le meilleur ami de l’homme et nous a donné quelques astuces.

Brrr, qu’il fait froid !

Dans l’imagination collective, le chien, à l’inverse du chat plus paresseux, ne renonce pas à son dynamisme quand le temps devient plus frais. En fait, il est préférable de ne pas généraliser : par exemple, un chien qui vit dehors augmentera probablement son appétit d’autant plus que pour maintenir le corps à température, il aura besoin de plus de calories.

Généralement, un grand chien avec plein de sous-couches et un long manteau de poils réagira bien aux baisses de températures : il sera plus vivant et ne dédaignera pas à se laver ou à courir s’il y a du vent. Au contraire, un plus petit chien ou un poil court souffrira probablement de l’arrivée de l’hiver : il pourrait devenir plus paresseux, peu enclin à sortir et exprimera de l’inconfort par des tremblements physiologiquement utiles pour garder le corps à température. En particulier, les chiots et les chiens âgés ont plus de difficultés à maintenir la chaleur de leur corps constante et, à cause du froid, ils peuvent risquer l’hypothermie ou dans des cas extrêmes, la mort.

Quelques astuces pour aider votre chien

Que faire pour bien appréhender l’hiver avec votre chien ? Vous pouvez offrir aux plus frileux des manteaux imperméables et une niche isolée pour ceux qui dorment dehors. N’oubliez pas de sécher leurs poils quand ils rentrent après une balade, car l’humidité augmente la perte de chaleur en rendant le froid plus mordant et dangereux.

De plus, il est préférable de les emmener se promener en milieu de journée (la période la plus chaude) en choisissant des sorties plus courtes et plus fréquentes.

Ne soumettez pas votre chien à de brusques changements de température entre l’intérieur et l’extérieur si vous ne voulez pas qu’il ait de la toux ou des fuites nasales causées par le froid. Et s’il neige, n’oubliez pas que de nombreux chiens ont des pattes très sensibles : le sel utilisé sur les routes pour le dégel irrite leur peau et, dans ces cas-là, ce n’est pas une mauvaise idée que d’utiliser des chaussures.