Chien et maître, le comportement de l’animal est toujours positif

Le comportement des chiens n’est pas surprenant, comme l’impénétrable attitude des chats, mais nous récompense tous les jours. Ils sont loyaux, prêts au sacrifice et, apparemment, solidaire. Pour démontrer cette dernière caractéristique méconnue du comportement canin, une étude récente a été conduite au Japon par l’équipe de Kazuo Fujita, un professeur en cognition comparative à l’Université de Kyoto.

L’expérience : entre chien et maître, quelques intrus

Les scientifiques ont fait le test sur trois groupes de 18 chiens en mettant en place un jeu de rôles. Le maître de chaque animal devait ouvrir une boîte accompagnée de deux personnes inconnues. Dans le premier groupe, les inconnus refusaient d’aider le maître, dans le second seule une personne sur deux accordait son aide, dans les deux cas la seconde personne restait complètement neutre. Dans le troisième groupe, les inconnus n’interagissait pas avec le maître de l’animal. Après un court processus, les inconnus ont essayé d’offrir de la nourriture aux chiens les encourageant à changer de réactions.

Le résultat : le chien est vraiment le meilleur ami de l’homme

Sans surprise, les chiens ont de toute évidence littéralement snobé ceux qui ont “mal traité” leur maître : se voir offrir un bonbon a renforcé la conviction du chien à aider son maître plutôt que tenir compte de l’inconnu. Comme l’explique le Professeur Fujita : “nous avons découvert pour la première fois que les chiens faisaient des évaluations sociales et émotionnelles des personnes en dépit de leur intérêt direct”.

Cette capacité est l’un des facteurs centraux de la construction d’une société collaborative et cette étude montre que les chiens partage cette compétence avec les humains. Une harmonie profonde qui est différente de la relation homme-chat et qui met en évidence l’extraordinaire rôle du leader de meute que le chien nous donne.