5 conseils à suivre lors de l’adoption d’un chien

Vous pensez adopter un chien ? Quelle bonne idée!
Non seulement vous lui donnez une nouvelle chance dans la vie mais vous libérez également une place précieuse pour un autre chien dans le besoin, et n’encouragez pas les manipulations génétiques pratiquées à l’excès par de nombreux élevages, plus soucieux de répondre aux modes du moment que de respecter la santé et de la nature des animaux.

Beaucoup de questions viennent en tête lorsque l’on envisage d’adopter un chien. Des questions qui peuvent aller de la responsabilité à l’alimentation, du dressage au toilettage.
Une chose est sûre, lorsque vous décidez d’adopter un chien, vous devez être certain d’être capable de lui offrir un foyer aimant et ce, jusqu’à la fin de ses jours. Une fois que vous en êtes sûr et que vous êtes prêt, faîtes une petite liste de questions que vous pourriez avoir et n’hésitez pas à visiter plusieurs refuges avant de prendre la décision finale.

Afin de vous aider dans ce processus, nous avons rencontré un employé de refuge qui s’est proposé de vous donner 5 conseils à suivre lors de l’adoption d’un chien.

 

1 – Ne vous arrêtez pas aux apparences:

Il est trop facile de se rendre dans un refuge, de jeter un œil par la porte du chenil et de choisir le premier chien qui aura posé fixement ses grands yeux brillants sur vous. Ce n’est pas là le meilleur moyen de choisir le compagnon qui vous accompagnera pour les 10 à 15 prochaines années.

Même si vous êtes sensible à l’apparence d’un chien (c’est bien normal, qui ne le serait pas?), vous devez d’abord connaître et comprendre son tempérament.

Tous les chiens disponibles à l’adoption dans les refuges ont subi des tests de personnalité approfondis et les employés ou bénévoles sont là pour vous conseiller et vous poser les bonnes questions :

👉Ce chien conviendra-t-il à votre style de vie?

👉Êtes-vous actif, aimez-vous passer le week-end à vous promener ou à randonner? Si oui, vous aurez besoin d’un chien qui sera heureux de marcher pendant des heures.

👉Avez-vous beaucoup d’amis qui viennent vous rendre visite? Si oui, vous aurez besoin d’un chien qui tolérera de rencontrer souvent de nouvelles personnes et qui ne sera pas dérangé par les nombreuses allées et venues dans sa maison.

 

2 – Assurez-vous que toutes les questions importantes ont bien été posées.

Avant d’adopter un chien, le personnel du refuge doit vérifier votre mode de vie, la taille de votre domicile et de votre jardin, si vous avez déjà d’autres animaux de compagnie, si vous avez des enfants etc… Le choix des chiens qui vous seront présentés se fera en fonction de vos réponses.  Si vous accueillez déjà un chat, inutile de craquer sur un chien qui déteste les chats ! De même, si vous avez un ou plusieurs enfants, votre recherche doit porter sur des chiens patients et affectueux avec les petits.

 

3 – Mettez à profit votre expérience

Si vous avez plusieurs années d’expérience auprès de chiens puissants ou de grande corpulence, alors vous serez peut-être le « sauveur » que le refuge recherche. En effet, certains types de chiens peuvent être plus difficiles à proposer à l’adoption, alors qu’ils ont besoin tout comme les autres d’un foyer aimant. C’est le cas des chiens de grande taille ou dit « de catégorie ». Si vous vous sentez capable et disposé à prendre auprès de vous un de ces chiens, informez-en le personnel du refuge. Redonner de l’amour à un chien de caractère et l’aider à surmonter ses craintes est d’autant plus gratifiant et vous assure d’autant plus de bonheur à la clé !

A l’inverse, si vous ne souhaitez pas prendre en charge ce genre de chiens car vous n’avez pas les compétences ou l’expérience souhaitée, exprimez-le clairement pendant votre évaluation.

Il est important de se souvenir que les chiens qui se trouvent dans les refuges n’ont pas nécessairement de problèmes de comportement. En effet, la plupart ne s’y trouve que par la force des choses, à la suite du décès de leur maître, d’une rupture de couple, ou d’un changement de mode de vie du propriétaire.

 

4 – Envisagez de choisir un chien adulte (voire même âgé…) 

Des chiens de tous âges et de toutes races peuplent les structures d’accueil. Bien souvent, les vieux chiens se retrouvent placés dans des refuges après le décès de leur maître âgé, lorsque la famille ou les amis ne peuvent prendre le relais. La plupart du temps, il s’agit d’animaux équilibrés et tranquilles, qui ont juste besoin d’un foyer où vivre leurs dernières années au calme.

Et puis, si vous adoptez un vieux chien, vous vous épargnez les « ratés » dans l’apprentissage de ses besoins ou encore les phases de machouillages et autres déchiquetages propres aux chiots!

Lors de l’adoption d’un vieux chien, l’engagement émotionnel est très fort. Il est vrai que votre compagnon peut avoir des problèmes de santé lié à son âge, mais le temps passé auprès de vous sera d’autant plus précieux pour lui.

 

5 – N’hésitez pas à visiter plusieurs refuges avant de prendre votre décision

Lorsque vous cherchez à adopter, prenez le temps de visiter plusieurs structures d’accueil.
Échangez avec le personnel de l’établissement que vous visitez et demandez-leur quels sont les tests de comportement et de tempérament qu’ils effectuent auprès des animaux à l’adoption.

Les employés (et/ou bénévoles) doivent bien connaître leurs pensionnaires et bien comprendre le comportement canin.

Si vous pensez avoir trouvé un chien qui convient à votre style de vie, le personnel doit vous encourager à jouer avec lui ou à l’emmener faire une promenade pour évaluer votre compatibilité. Avant de vous décider, il est conseillé de faire plusieurs visites auprès du chien de votre choix afin d’apprendre à le connaître et le personnel du refuge doit vous y inciter. Il n’y a que de cette façon que vous pourrez créer un lien durable.
Ne vous imaginez pas visiter un refuge un après-midi et repartir avec un chien le jour même ! Le personnel d’un refuge bien géré ne doit pas vous en laisser la possibilité. La patience est la clé d’une adoption responsable et réussie.

 ******

L’adoption d’un chien peut être incroyablement enrichissante si elle est faite correctement.

Vous devez tenir compte de votre expérience avec les animaux, de ce que vous pouvez offrir à votre animal et de votre capacité ou non à gérer des comportements plus complexes.

Soyez patient dans votre processus d’adoption, évaluez votre style de vie et déterminez quelle personnalité et quel tempérament conviendront le mieux.

Posez des questions au personnel du refuge, ils sont une mine d’informations et doivent pouvoir vous aiguiller dans votre choix, sans vous presser.

Et surtout, ne vous contentez pas de vous rendre dans un refuge un jour et de choisir le chien qui vous regarde avec le plus de tristesse. Il ne faut jamais oublier qu’une adoption effectuée trop rapidement peut se conclure en un échec, ce qui serait terrible voire même insurmontable pour l’animal qui pense avoir enfin retrouvé une famille.

Alors, pour une adoption réussie, mieux vaut prendre son temps et poser les bonnes questions.